À proximité de la Fontaine de Juillet (1 058 m) et, comme cette dernière, sur le sentier balisé dit des "balcons de Glandasse", se trouve la fameuse "Pierre des Sacrifices" (1160 m) (carte de randonnée IGN 1/25 000, 3237 OT GLANDASSE). Il s'agit en réalité de la plus basse des carrières d'extraction de meules pour moulins à farine ; d'autres sont dispersées sur les pentes qui dominent ce lieu.

La roche exploitée est une "brèche de pente fréquente dans les éboulis anciens ...stratifiée, de plusieurs mètres d'épaisseur à la Palle" (carte géologique BRGM, 1/50 000, feuille de Mens). Cette brèche (cailloutis anguleux solidarisé par un ciment minéral) figure sur la carte géologique sous la falaise de la Palle, vers 1 400 m-1 500 m d'altitude. C'est une roche qui présente des vides entre les cailloux cimentés : elle se rapproche donc des véritables meulières, la matière première la plus recherchée pour les meules è grains.

Les carriers ont exploité de gros blocs de brèche ayant glissé sur la pente. On reconnait parfaitement des meules complètes ou cassées, les emplacements d'extraction, en général à l'horizontale.

Le transport de ces meules pesant au moins une tonne sur un dénivelé d'environ 500 m peut poser problème, mais pas plus que celui des colonnes et chapiteaux taillés par les Gallo-Romains dans les carrières de la Queyrie vers 1 800 m d'altitude et à 20 km de leur destination : Die à 400 m.