Dans le cadre du 131e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques (Grenoble 24-29 avril 2006) nous avons présenté le cadre géographique de cet abri que nous avons fouillé en 1989 et 2001.
Céline BRESSY a donné le résultat de ses recherches sur l'origine du silex utilisé : en partie local (alluvions de l'Eygues), en partie importé depuis le Ventoux ou Sisteron.
Et Pierre BINTZ, suppléant Gilles MONIN qui a fait l'étude typologique des silex taillés, a montré qu'ils appartiennent à cinq phases culturelles distinctes, depuis l'Épipaléolithique – avec une date C14 vers 10 000 ans avant J.-C. - jusqu'au Néolithique.
C'est là un résultat de première importance pour le Diois et les Baronnies où cette époque des derniers chasseurs-cueilleurs - le Mésolithique - est très mal connue.
Jean-Claude DAUMAS et Robert LAUDET