« Pris fait pour le seigneur de Pierrelongue pour massonnerie » 6 mars 1709

Cet acte de 1709 précède celui que nous avons publié la semaine dernière qui est un prix fait de « finitions » ! Mais il donne une idée de l’ensemble des pièces qui composaient le château, soit trois chambres, une salle, un cabinet, une cuisine et des greniers au dessus des chambres. Celui que nous publions aujourd’hui se divise en deux parties : une partie s’intéresse aux ouvrages des canaux qui alimentent le moulin à blé, une autre à la réhabilitation pour 150 livres de l’habitat seigneurial qui semble en fort mauvais état.
C’est en quelque sorte la réfection du « gros œuvre » qu’entreprend Esprit Joseph Marie de Quiqueran, seigneur dotal de Pierrelongue depuis son mariage en 1707 avec Jeanne de Johanis. On y trouve, entre autres, la reconstruction du pigeonnier, la suppression du pont levis, la réhabilitation de la salle.

1709-Château de Pierrelongue

Print Friendly